Faire « brunir » la graisse blanche

Publié le 20/07/2015
- Mis à jour le 12/07/2019

En parallèle des expériences d’exposition au froid, de nombreuses équipes tentent de trouver des moyens pharmacologiques, ou de génie génétique, pour activer la graisse brune sans avoir à faire grelotter leurs sujets. Certaines équipent envisagent même de faire « brunir » les cellules adipeuses blanches. Convertir nos amas graisseux excédentaires en combustible – l’idée est certes alléchante… Si les expériences n’en sont, au mieux, qu’au stade animal, certaines équipes sont néanmoins confiantes qu’elles seront bientôt testées chez l’homme.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?