Cristallin clair  Abonné

Publié le 06/02/2014

À la fin de l’article, le Point délaisse l’insinuation pour l’accusation calomnieuse : les chirurgiens réfractifs, ne seraient pas simplement de dangereux apprentis sorciers, mais également de véritables escrocs, adeptes d’« l’arnaque » et de « fausses » opérations de cataracte. Pourtant, la chirurgie réfractive du cristallin clair (non cataracté), est pratiquée depuis plus de 50 ans, et fait l’objet d’un consensus international très large chez les sujets âgés de plus de 55 ans.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte