Chirurgie humanitaire : l'association Humaniterra lance un appel pour venir en aide aux Rohingyas

Par
Publié le 01/12/2017
Rohingyas

Rohingyas
Crédit photo : AFP

« Nous avons besoin d’une équipe de trois personnes sur place pour assurer la continuité des soins (un chirurgien, une anesthésiste, une sage-femme) et avec notre partenaire, un logisticien et un coordinateur médical. Il faut aussi une équipe fixe pour la médecine de proximité et l’obstétrique de base. Mais nous avons besoin de chirurgiens, car nous pouvons pratiquer plus de 10 césariennes par jour », lance Dr Jean-Luc Chuzel, vice président d’Humaniterra international, une ONG née à Marseille en 1998 et spécialisée en chirurgie humanitaire.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)