Diminution des douleurs, plus ambulatoire

Avantage à la coelioscopie à basse pression

Publié le 24/06/2019

En chirurgie coelioscopique, la pression d'insufflation du pneumopéritoine est un paramètre fondamental. On utilise habituellement une pression intra-abdominale entre 12 et 15 mmHg pour travailler avec un espace suffisant. Cependant, avec ces pressions, les douleurs postopératoires scapulaires sont fréquentes.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?