Diminution des douleurs, plus ambulatoire

Avantage à la coelioscopie à basse pression  Abonné

Publié le 24/06/2019

En chirurgie coelioscopique, la pression d'insufflation du pneumopéritoine est un paramètre fondamental. On utilise habituellement une pression intra-abdominale entre 12 et 15 mmHg pour travailler avec un espace suffisant. Cependant, avec ces pressions, les douleurs postopératoires scapulaires sont fréquentes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte