Aux États-Unis, vers la fin des croisades en faveur de prescriptions trop généreuses d'opiacées ?  Abonné

Par
Publié le 07/02/2018

Dans une étude rétrospective d’une immense cohorte dirigée par le département de Chirurgie de Harvard (Dr GA. Brat et coll.), publiée dans le « BMJ », les auteurs ont réévalué les effets indésirables des protocoles antalgiques post-chirurgicaux, sans complaisance.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte