Quel monitorage hémodynamique au bloc opératoire ?

Appréhender le bon usage et les limites des outils de surveillance  Abonné

Publié le 27/11/2014
1417085157564879_IMG_141608_HR.jpg

1417085157564879_IMG_141608_HR.jpg
Crédit photo : PHANIE

Bien loin de pouvoir refléter à elle seule l’état du système cardiovasculaire, la pression artérielle (PA) est une variable hémodynamique macrocirculatoire qui fait l’objet d’une régulation fine à court terme. Dans une étude d’évaluation des pratiques, la PA est le paramètre macrocirculatoire que le médecin anesthésiste-réanimateur tentera d’optimiser chez le patient à risque par une mesure invasive et continue (2).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte