Contributions

Anesthésie générale et maladie d’Alzheimer  Abonné

Publié le 09/01/2017

Se casser la hanche à côté d’un chirurgien orthopédiste : une provocation ou une chance ? C’est en tout cas ce qui est arrivé à mon épouse, 81 ans atteinte d’une maladie d’Alzheimer avancée…

Naturellement le raccourcissement du membre et sa rotation externe m’ont fait immédiatement appeler le 15.

Vingt minutes après, 3 pompiers munis d’un matelas coquille ont vite fait de lui faire prendre l’ascenseur exigu en position verticale.

Dix minutes plus tard nous sommes à mon port d’attache : l’hôpital où j’ai été formé.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte