Analyse protéomique

Une technique de pointe pour le diagnostic et le typage de l’amylose

Par
Dr Maia Bovard Gouffrant -
Publié le 12/03/2020
La prise en charge de l’amylose a évolué du fait des progrès de l’imagerie et des thérapeutiques mais son diagnostic et sa classification restent parfois complexes, alors que son traitement est étroitement lié au type de l’amylose. Aujourd’hui accessible aux patients, une technique d’analyse protéomique basée sur la spectrométrie de masse est mise en œuvre sur le site de l’Oncopôle de Toulouse afin de diminuer l’errance diagnostique.

Crédit photo : Phanie

L’amylose se définit par la présence de dépôts tissulaires insolubles de protéines mal repliées. Elle peut toucher tous les organes avec une prédilection pour les reins, le système nerveux périphérique, le tube digestif et le cœur. Lorsque le cœur est atteint, le pronostic vital peut être engagé.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)