Après les bons résultats d’ARISTOTLE avec l’apixaban

Une nouvelle ère pour l’anticoagulation dans la fibrillation auriculaire  Abonné

Publié le 07/09/2011
1315357987276957_IMG_66102_HR.jpg

1315357987276957_IMG_66102_HR.jpg
Crédit photo : S Toubon

ON LE SAIT, les patients atteint de FA ont un risque accru d’AVC. La warfarine et d’autres anti-vitamine K sont hautement efficaces, réduisant le risque d’AVC des deux tiers environ mais leur usage est limité par une marge thérapeutique étroite, des interactions avec d’autres médicaments et l’alimentation et un risque de saignement.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte