Une éponge à calcium pour s’attaquer à l’insuffisance cardiaque

Publié le 11/02/2013
1360601222409434_IMG_98878_HR.jpg

1360601222409434_IMG_98878_HR.jpg
Crédit photo : PHANIE

L’insuffisance cardiaque diastolique droite se caractérise par un défaut de relâchement du myocarde, qui peine ensuite à se contracter à nouveau avec efficacité.

Le calcium joue un rôle central dans cette physiopathologie, tout comme dans la contraction physiologique. Dans l’insuffisance cardiaque diastolique, il y a un excès de calcium qui empêche la relaxation myocardique.

Une protéine qui enlève l’excès de calcium

Des chercheurs de l’Université du Minnesota ont cherché à améliorer cela. Ils ont identifié une protéine, la parvalbumine, qui aide à établir cette relaxation rapide dont le myocarde a besoin. La protéine qu’ils ont obtenue par une méthode de bio-ingénierie, ParvE101Q, fonctionne à la manière d’une « éponge à calcium », qui enlève l’excès de calcium.

L’étape suivante va consister à trouver la meilleure petite molécule possible pour faire libérer la parvalbumine par son gène. Pour induire une bonne relaxation, sans avoir d’impact négatif sur la phase de contraction.

Le nombre des insuffisances cardiaques diastoliques ne fait que croître, en raison du vieillissement de la population, d’une part et des progrès, des traitements après un infarctus du myocarde, d’autre part.

Nature Medicine, 10 février 2013.

 Dr BÉ. V.

Source : lequotidiendumedecin.fr