La présence de cellules endothéliales circulantes

Un test sanguin pourrait prédire un infarctus imminent  Abonné

Publié le 26/03/2012

DE NOTRE CORRESPONDANTE

SI LA MALADIE coronarienne stable est facilement diagnostiquée par une épreuve d’effort fonctionnelle et une angiographie coronarienne, l’infarctus du myocarde, qui implique la rupture d’une plaque athéromateuse existante, reste très imprévisible.

Pour illustrer ce point, il n’est pas rare qu’un individu ait une épreuve d’effort normale et que quelques jours ou semaines plus tard il développe un infarctus ou meurt subitement d’une rupture de plaque coronarienne.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte