Fibroblastes et kératinocytes

Un spray cellulaire testé dans les ulcères veineux chroniques  Abonné

Publié le 13/12/2012

LE PORT de bas de compression permet d’améliorer de 30 à 75 % la guérison des ulcères veineux, mais les ulcères qui ne non pas cicatrisés deviennent chroniques. L’autogreffe de peau peut être proposée dans les plaies réfractaires, mais elle est de réalisation difficile. Quant à la greffe allogénique, sa fragilité nécessite l’incorporation de substrats destinés à assurer la fonction de support du derme.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte