Insuffisance cardiaque

Un problème de santé publique mieux maîtrisable  Abonné

Publié le 08/03/2012
1331173185330096_IMG_79033_HR.jpg

1331173185330096_IMG_79033_HR.jpg
Crédit photo : BSIP

LE PR MICHEL DESNOS (HEGP, Paris), insiste sur la gravité de l’insuffisance cardiaque qui, avec une mortalité de 50 % à cinq ans, a un pronostic plus sombre que celui de nombreux cancers. « Une donnée d’autant plus inquiétante qu’un sujet de plus de 40 ans sur 5 va développer une insuffisance cardiaque, chiffre multiplié par 2 s’il est hypertendu. »

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte