À l’Université de technologie de Compiègne

Un implant innovant dans l'insuffisance mitrale fonctionnelle

Par
Publié le 04/09/2020

Des chercheurs proposent un prototype d'implant percutané pour réparer la valve mitrale. L'idée est d'agir à la fois au niveau de l'anneau mitral qui se dilate et des cordages qui tirent sur les feuillets de la valve, le « tenting mitral ».

 Un prototype d'implant percutané pour réparer la valve mitrale

Un prototype d'implant percutané pour réparer la valve mitrale
Crédit photo : Phanie

Les patients souffrant d’insuffisance mitrale fonctionnelle disposeront-ils d’ici quelques années d’un nouveau dispositif implantable reproduisant un fonctionnement quasi physiologique de la valve mitrale ? C’est en tout cas ce qu’espèrent les médecins, chercheurs et étudiants engagés autour d’Anne-Virginie Salsac, directrice de recherche au CNRS au laboratoire biomécanique et bio-ingénierie de l’Université de technologie de Compiègne (UTC), qui viennent de présenter un nouveau prototype d’implant percutané pour réparer la valve mitrale.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)