Mortalité dans les AVC hémorragiques

Un contrôle tensionnel intensif fait peut-être mieux  Abonné

Publié le 06/06/2013
1370481276438411_IMG_106473_HR.jpg

1370481276438411_IMG_106473_HR.jpg
Crédit photo : BSIP

Faut-il faire baisser de façon plus agressive la pression artérielle au cours des accidents vasculaires (AVC) hémorragiques ? Cette fois encore, le problème ne sera pas tranché. Si l’étude australienne Interact2 ayant inclus 2 794 sujets montre que la mortalité est identique pour une prise en charge tensionnelle classique ou intensive (12,0 % versus 11,9 %), elle conclut néanmoins de ne pas abandonner cette piste thérapeutique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte