Moins de complications cardiovasculaires

Un contrôle antiarythmique précoce bénéfique dans la FA  Abonné

Par
Publié le 13/10/2020

Un essai randomisé européen montre au terme d'un suivi de cinq ans qu'un traitement de contrôle de l'arythmie introduit tôt dans la fibrillation atriale est associé à moins de complications cardiovasculaires.

 21 % d'événements en moins

21 % d'événements en moins
Crédit photo : Phanie

Est-il bénéfique de vouloir corriger le rythme dans la fibrillation atriale (FA) plutôt que de se limiter à traiter les symptômes ? C’est à cette question que l’essai EAST-AFNET 4 a voulu répondre avec le soutien du ministère allemand de l’Éducation et de la Recherche en incluant 2 789 patients pris en charge pour FA récente (≤ 1 an) dans 135 centres de 11 pays européens.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte