Insuffisance cardiaque

Quelles indications pour l’ablation par cathéter ?

Par
Dr Isabelle Hoppenot -
Publié le 16/06/2020

L’étude CASTLE AF a confirmé les bénéfices de l’ablation par cathéter chez les patients présentant une insuffisance cardiaque et une fibrillation atriale sur la mortalité et la fonction ventriculaire gauche. Il semble également intéressant de proposer une ablation en cas de cardiopathie potentiellement induite par des extrasystoles ventriculaires.

Une ablation peut être proposée chez certains sujets en post-infarctus ayant souvent des ESV.

Une ablation peut être proposée chez certains sujets en post-infarctus ayant souvent des ESV.
Crédit photo : Phanie

Fibrillation atriale (FA) et insuffisance cardiaque (IC) sont fréquemment associées, l’une induisant et entretenant l’autre. On savait depuis longtemps que le maintien du rythme sinusal chez l’insuffisant cardiaque s’accompagne d’une amélioration des symptômes et du pronostic. De nombreuses études, menées au début des années 2000 avaient ainsi souligné les bénéfices de l’ablation de la FA par cathéter, avec un gain de d’environ 15 % de fraction d’éjection ventriculaire gauche (FEVG). 

50 % de décès en moins à 5 ans 

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)