Quatre valves biologiques  Abonné

Publié le 18/12/2014

Ce cœur artificiel est bioprothétique. Il utilise 4 valves biologiques et deux membranes biosynthétiques qui ne provoquent pas de phénomène de rejet, visent à réduire les hémorragies ou la formation de caillots. Ainsi, dans le cœur Carmat, le sang circulant n’est jamais en contact avec les pompes ou des pièces mécaniques.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte