Hypothermie après arrêt cardiaque

Quand et comment ?  Abonné

Publié le 12/12/2013

LES DONNÉES sur l’animal en faveur d’un refroidissement précoce, avec 2 litres de sérum physiologique à 4°C paraissaient séduisantes. Mais ce refroidissement préhospitalier par injection de fluide n’améliore pas le pronostic selon une étude randomisée menée sur 1 400 patients à Seattle. Il augmente en outre les récidives d’arrêts cardiaques et les œdèmes aigus du poumon. Une autre technique aurait-elle été plus intéressante ? La question reste ouverte.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte