Thérapie cellulaire après un infarctus

Premières greffes de cellules souches cardiaques adultes allogéniques en Espagne  Abonné

Publié le 05/02/2015
1423102312583611_IMG_146890_HR.jpg

1423102312583611_IMG_146890_HR.jpg
Crédit photo : PHANIE

Après un infarctus, l’urgence empêche d’utiliser des cellules souches autologues, comme c’est le cas dans l’insuffisance cardiaque.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte