Trois tests simples avant un test routier

Prédire qui peut conduire après un AVC  Abonné

Publié le 23/02/2011

IL EST VRAI, expliquent Hannes Devos et coll. (Louvain, Belgique), que nombre de personnes victimes d’un AVC reprennent le volant, la plupart du temps dans de bonnes conditions de sécurité. Ces médecins se sont penchés sur les moyens d’apprécier l’aptitude à reconduire en se fondant sur une métaanalyse de 30 études. Ils ont constaté que dans toutes ces publications, un test de conduite permettait d’évaluer l’habilité du patient. Ils ont aussi et surtout constaté que trois tests simples permettent de présélectionner ceux seront le plus à même de se remettre au volant en sécurité.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte