Association de bloqueurs du système rénine-angiotensine

Pas de bénéfice dans la néphropathie diabétique  Abonné

Publié le 01/10/2012
1349054040374553_IMG_90080_HR.jpg

1349054040374553_IMG_90080_HR.jpg
Crédit photo : S TOUBON

L’OBJECTIF DE l’étude ALTITUDE était d’évaluer contre placebo, l’effet de l’aliskiren (un inhibiteur direct de la rénine) sur la survenue d’événements fatals ou non, rénaux et cardio-vasculaires (CV), chez des diabétiques de type 2 à risque élevé de telles complications et recevant tous déjà un traitement optimal par un bloqueur du système rénine-angiotensine (SRA), IEC ou ARA 2, et un traitement validé de prévention CV.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte