Prévention du risque cardio-vasculaire

Les vertus d’un apport suffisant en potassium  Abonné

Publié le 08/04/2013
1365512260423255_IMG_102552_HR.jpg

1365512260423255_IMG_102552_HR.jpg
Crédit photo : DR

PLUS DE SODIUM et moins de potassium, la consommation de ces deux sels minéraux s’est profondément modifiée dans nos sociétés modernes. Si la responsabilité de l’excès de sodium est bien démontrée dans l’incidence galopante des maladies cardio-vasculaires, le rôle joué par le potassium a moins été mis en lumière. L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) s’en est chargée dans une vaste métaanalyse (1) incluant 22 essais randomisés contrôlés (1 606 participants) et 11 études de cohortes (127 038 participants).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte