Une première métaanalyse totalisant plus de 71 000 patients

Les nouveaux anticoagulants oraux diminuent les AVC et la mortalité mais augmentent le risque de saignement digestif  Abonné

Publié le 17/03/2014
1395069344506474_IMG_125278_HR.jpg

1395069344506474_IMG_125278_HR.jpg
Crédit photo : BSIP

« Les nouveaux anti coagulants oraux montrent un rapport bénéfice risque plus favorable que la warfarine, et ce quel que que soit le profil du patient en fibrillation auriculaire ». Telle est la conclusion des auteurs d’une méta-analyse dont les résultats viennent d’être publiés dans le Lancet.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte