Effervescents, dispersibles ou solubles

Les médicaments salés augmentent le risque cardio-vasculaire  Abonné

Publié le 28/11/2013

SI TOUT LE MONDE connaît les dangers d’un excès de sel dans l’alimentation, faut-il pour autant se méfier de l’apport sodique lié à la prise médicamenteuse ? Oui, répond une équipe de l’université de Dundee d’après une cohorte britannique ayant inclus plus d’1,2 million de patients. La consommation de médicaments salés en effet augmenterait le risque cardio-vasculaire de 16 %, via la survenue d’hypertension artérielle et d’accidents vasculaires cérébraux (AVC).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte