Patient réanimé pour un arrêt cardiaque

Les excellents résultats de l’hypothermie  Abonné

Publié le 24/02/2011

L’objectif de l’équipe d’Alejandro Rabinstein (Mayo Clinic, Etats-Unis) n’était pas de montrer qu’une hypothermie à 33°C après une arrêt cardaique réanimé favorise la survie et la récupération. Le fait est considéré comme acquis. Les neurologues américains ont voulu estimer ce que ce nouveau protocole apportait à l’évaluation pronostique du patient.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte