L’épidémie dont on ne parle pas…  Abonné

Publié le 17/12/2015

Selon la Caisse nationale d’assurance-maladie (CNAMTS), sur les 91 000 patients pris en charge en 2010 dans le cadre du régime général, un peu plus de 60 000 sont retournés à domicile. Parmi eux, 34 % ont été hospitalisés de nouveau dans les six mois pour une décompensation cardiaque. Les pourcentages d’hospitalisation pour insuffisance cardiaque, rapportés aux différentes classes d’âge, restent stables mais les ré-hospitalisations sont en augmentation. Dans les deux ans qui suivent une première hospitalisation, 85 % des patients sont décédés ou hospitalisés.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte