Le fébuxostat est à éviter chez les patients ayant des antécédents cardiovasculaires, selon l’ANSM

Par
Nordine El Bartali -
Publié le 19/07/2019

Crédit photo : Phanie

Le fébuxostat (Adenuric et génériques) doit être évité chez les patients présentant des antécédents de maladie cardiovasculaire majeure « sauf si aucune autre thérapeutique n’est appropriée », indique l’Agence du médicament (ANSM) dans un 

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?