Pendant la première journée de vie

Le cœur d’un mammifère nouveau-né se régénère tout seul  Abonné

Publié le 28/02/2011
1311085567230522_IMG_54879_HR.jpg

1311085567230522_IMG_54879_HR.jpg
Crédit photo : S Toubon

« L’INCAPACITÉ du cœur humain adulte de se réparer efficacement après une lésion représente l’un des plus grands obstacles en médecine cardio-vasculaire.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte