Prévention cardiovasculaire

L’aspirine reste largement sous-utilisée  Abonné

Publié le 24/02/2011

AU COURS d’un symposium organisé par les laboratoires Bayer*, plusieurs spécialistes européens et américains ont déploré la sous-utilisation de l’aspirine dans la prévention cardiovasculaire, cela en dépit de nombreuses études montrant un bénéfice évident, dans diverses populations.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte