LDL-cholestérol élevé chez le jeune adulte

L’ancienneté de l’hyperlipidémie, un facteur de risque coronaire après 55 ans  Abonné

Publié le 09/02/2015
1423447944584732_IMG_147222_HR.jpg

1423447944584732_IMG_147222_HR.jpg
Crédit photo : PHANIE

Les jeunes adultes ayant une dyslipidémie ne remplissent souvent pas les critères justifiant l’initiation d’un traitement par les statines, et cela pourrait bien être une erreur, à en croire le Dr Ann Marie Navar-Boggan, de l’institut de recherche clinique de Duke à Durham (Caroline du Nord), et ses collègues.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte