Entre progrès de l'imagerie et avancée thérapeutique

L'amylose s'impose en cardiologie

Par
Dr Maia Bovard Gouffrant -
Publié le 12/12/2019
L'amylose cardiaque était jusqu'ici une pathologie sous-diagnostiquée avec un pronostic particulièrement sombre. Les progrès de l'imagerie et l'arrivée d'un traitement prometteur de l'amylose à transthyrétine pourrait transformer sa prise en charge et justifier un dépistage plus systématique. Mise au point lors du congrès du CNCF avec le Pr Thibaud Damy.

Crédit photo : Phanie

Le type de la protéine amyloïde impliquée dans la formation des dépôts détermine la classification des amyloses. Au niveau cardiaque, les formes les plus fréquentes sont les amyloses AL (L pour chaîne légère) associées aux gammapathies monoclonales ou au myélome et les amyloses à transthyrétine (ATTR), héréditaires (20 %) ou séniles (80 %). 

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?