Des acides foliques en prévention primaire

La supplémentation réduit le risque d’AVC chez les hypertendus  Abonné

Publié le 16/03/2015
1426471897594628_IMG_149937_HR.jpg

1426471897594628_IMG_149937_HR.jpg
Crédit photo : PHANIE

Le bénéfice réel des acides foliques pour prévenir des maladies cardiovasculaires n’a pas encore été élucidé. Les résultats des nombreuses études menées sur le sujet, tant observationnelles que randomisées, ont offert des conclusions divergentes. Mais la plupart d’entre elles ont porté sur l’efficacité des folates en prévention secondaire.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte