L’interventionnelle en pratique quotidienne

La révolution en marche  Abonné

Publié le 16/10/2014

Même si le tout premier traitement de radiologie interventionnelle –une angioplastie endovasculaire par abord percutané réalisée en 1964– a déjà une cinquantaine d’années, cette pratique s’est imposée dans les années 2000. « Depuis l’embolisation des fibromes utérins (1995), puis des tumeurs bénignes ou malignes, ainsi que le traitement des tumeurs hépatiques par chimio-embolisation hépatique, le radiologue est passé de médecin dédié au diagnostic, à celui d’intervenant.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte