Insuffisance cardiaque

La place du LCZ696 dans la prévention des réhospitalisations  Abonné

Publié le 17/12/2015
34 % des patients pris en charge pour une insuffisance cardiaque sont hospitalisés de nouveau...

34 % des patients pris en charge pour une insuffisance cardiaque sont hospitalisés de nouveau...
Crédit photo : PHANIE

Le LCZ696 est une molécule associant le sacubitril, un inhibiteur de la néprilysine, enzyme qui dégrade les peptides natriurétiques, et un antagoniste des récepteurs de l’angiotensine II, le valsartan. Chez les patients ayant une insuffisance cardiaque à fraction d’éjection altérée, demeurant symptomatique, en classe NYHA II-IV, sous traitement médical optimal, a diminué de 20 % les décès d’origine cardiovasculaires par comparaison avec l’IEC de référence, l’énalapril, au cours de l’essai PARADIGM-HF (1).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte