Dans l’hypertension artérielle résistante

La barostimultion carotidienne, une approche innovante  Abonné

Publié le 17/12/2015
Une prévalence de 5 à 10 % dans les centres spécialisés

Une prévalence de 5 à 10 % dans les centres spécialisés
Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

Une hypertension artérielle (HTA) est dite résistante quand elle n’est pas contrôlée en consultation et que cela est confirmé par une mesure en dehors du cabinet médical, en dépit d’une stratégie thérapeutique comprenant des règles hygiéno-diététiques adaptées et une trithérapie antihypertensive à dose optimale, incluant un diurétique, depuis au moins 4 semaines (1).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte