Hypothermie lors de l’arrêt cardiaque : les modalités se précisent  Abonné

Publié le 19/11/2013

Chez les patients après un arrêt cardiaque, la mise sous hypothermie à l’hôpital est recommandée par les instances internationales, pour réduire les lésions cérébrales. Mais les modalités pratiques restent encore à explorer (moment opportun, température à atteindre).

Deux études publiées dans des grands journaux scientifiques apportent des précisions.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte