Diagnostics cardiovasculaires

Généralisation de l’angioscanner  Abonné

Publié le 16/10/2014

L’imagerie cardiovasculaire diagnostique a bien entendu bénéficié de tous les développements récents de la radiologie, mais s’il en est un qui a profondément changé la prise en charge de nos patients, c’est la substitution totale de l’artériographie diagnostique par des méthodes non invasives.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte