Après TAVI

Éviter le clopidogrel en cas d’anticoagulants au long cours

Par
Dr François Diévart -
Publié le 15/04/2020
Chez des patients ayant une indication validée pour un traitement anticoagulant au long cours, ajouter du clopidogrel après la pose d’une valve cardiaque aortique par voie percutanée (TAVI) augmente significativement le risque hémorragique, sans diminuer les événements cliniques.

Crédit photo : Phanie

Après un TAVI, les risques d’événements ischémiques (notamment d’AVC) et thrombo-emboliques (comme la thrombose de valve) sont augmentés par rapport à l’absence de TAVI. Pour réduire ces risques chez les patients sans indication de traitement anticoagulant au long cours, les recommandations proposent, avec un faible niveau de preuve, de recourir à l’association de deux antiagrégants plaquettaires (AAP) pendant les 3 à 6 premiers mois, relayée ensuite durablement par un seul AAP.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)