Anévrismes cérébraux

Des indications étendues avec les stents innovants  Abonné

Publié le 16/10/2014

Depuis le début des années 1990, le traitement endovasculaire des anévrismes cérébraux est classiquement l’embolisation par coiling (bobinage en français) avec des spires de platine à mémoire de forme, les coils (bobines), comme matériel d’occlusion. Mais ces dernières années ont été marquées par les progrès des dispositifs médicaux, avec une avancée majeure : les stents intracrâniens. Adaptés de ceux utilisés en cardiologie et en pathologie vasculaire périphérique, leur adoption en routine clinique a débuté au début des années 2000.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte