Lors d'un maintien en vie artificiel

Des dons d'organes après l'arrêt des traitements  Abonné

Publié le 27/11/2017
Maastricht

Maastricht
Crédit photo : DR

La classification de Maastricht catégorise les arrêts cardiaques chez les donneurs d’organes potentiels. Les prélèvements d’organes sont possibles, depuis 2007 en France, chez des donneurs des catégories de Maastricht 1, 2 et 4.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte