Assurer toujours plus d’ex-patients atteints de cancer

Vers une souscription inclusive

Publié le 21/11/2019
Évaluer le risque individuel le plus finement possible afin d’offrir à chacun une solution d’assurance, tel est l’objectif de la souscription inclusive. Pour apprécier au mieux le risque, un “calculateur cancer” a été développé à partir d’une base de données reconnue par la communauté médicale (SEER) et de techniques de Machine Learning.
Principe de la réassurance

Principe de la réassurance
Crédit photo : DR

L’assurance évolue rapidement dans de nombreux domaines, permettant ainsi le développement de nouvelles offres à destination de patients ayant souffert d’un cancer. Il y a encore quelques années, un antécédent de cancer entraînait très souvent un refus de la part de l’assureur. Pour ces personnes exclues de l’assurance, l’accès au prêt bancaire, et donc à la propriété, devenait impossible, suscitant un sentiment de double peine. Le cancer est une pathologie complexe et très hétérogène. Auparavant, les taux de survie étaient relativement faibles selon les types de cancer.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?