Vers une évolution des normes de qualité  Abonné

Par
Hélia Hakimi-Prévot -
Publié le 06/06/2019

Au même titre que les autres composants des médicaments, tout nano-objet devrait subir un contrôle strict avant son utilisation. Or, à ce jour, il n'existe pas de monographie spécifique pour tenir compte des caractéristiques nanoparticulaires. « Ce problème est particulièrement prégnant pour les particules nanométriques utilisées dans certains essais cliniques », précise le Pr Igor Clarot (co-fondateur de la start-up NanoControl). Une réglementation sur ces médicaments - destinés à être mis sur le marché dans les années à venir - sera nécessaire.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte