Une qualité de vie parfois non préservée

Vaincre le cancer, l’étape d’après  Abonné

Publié le 31/10/2012

UNE FOIS passée la bataille contre le cancer, tout n’est pas fini pour autant. Si la santé physique et mentale peut être globalement équivalente dans certains cancers, tels que le sein, la prostate et le mélanome, la qualité de vie peut être très altérée dans d’autres, comme les cancers ORL, colorectaux et leucoses. Près de 25 % des survivants de cancer se plaignent d’une mauvaise santé physique et 10 % d’une santé mentale médiocre, par rapport à 10 et 6 % respectivement dans la population saine.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte