Une seule dose de vaccin anti-HPV pourrait suffire pour prévenir la survenue de lésions précancéreuses  Abonné

Par
Charlène Catalifaud -
Publié le 12/02/2020

Crédit photo : S. Toubon

Chez les jeunes filles de 15 à 19 ans, la vaccination contre le papillomavirus humain (HPV) permet de prévenir la survenue de lésions cervicales précancéreuses, quel que soit le nombre de doses reçues. C'est ce que montre une étude américaine parue dans la revue « Cancer » de l'American Cancer Society.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte