Une étude prospective auprès de 50 patients

Une radiothérapie permet de réduire la sialorrhée dans la SLA  Abonné

Publié le 27/01/2014
1390788713491804_IMG_121060_HR.jpg

1390788713491804_IMG_121060_HR.jpg

1390788713491813_IMG_121031_HR.jpg

1390788713491813_IMG_121031_HR.jpg

L’étude a été réalisée chez des personnes souffrant de sclérose latérale amyotrophique (SLA), une pathologie qui peut s’accompagner de troubles de la déglutition, lorsqu’il y a une atteinte bulbaire.

La sialorrhée, c’est-à-dire l’accumulation de la salive avec impossibilité de l’avaler est un symptôme très invalidant. Elle peut amener les personnes à s’exclure de toute vie sociale. Cela peut aussi provoquer des fausses routes avec un risque de pneumopathie par inhalation.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte