Sauver les lymphocytes T épuisés par le cancer

Une piste pour optimiser l'immunothérapie des inhibiteurs de PD-1  Abonné

Par
Publié le 13/03/2017

L'immunothérapie par blocage de PD-1 est utilisée pour « sauver » les lymphocytes T (LT) épuisés par le cancer. Mais après cette thérapie, ces lymphocytes auraient encore besoin d'un petit coup de pouce supplémentaire.

Cette aide pourrait être fournie par le récepteur membranaire CD28, qui suscite un intérêt grandissant. En effet, deux articles montrant l’importance de ce récepteur dans l’épuisement des LT sont sortis simultanément le 9 mars dans « Science ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte