Une nouvelle classe d’épitopes est identifiée

Une nouvelle voie en immunothérapie anticancéreuse

Publié le 23/06/2009
- Mis à jour le 23/06/2009

DE NOTRE CORRESPONDANT

LES CASCADES de la phosphorylation, qui représentent un mécanisme essentiel de la régulation post-traductionnelle du métabolisme protéique, sont fréquemment perturbées au cours du processus cancérigène. On avait déjà identifié des phosphopeptides restreints par le CMH de classe I mais jamais encore ces molécules n’avaient été associées au CMH de classe II.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?