Cancers du sein RE négatifs

Une molécule qui restaure la sensibilité au tamoxifène

Publié le 23/02/2009
- Mis à jour le 23/02/2009

UN TIERS DES CANCERS du sein sont RE (récepteurs aux estrogènes) négatifs. Cette particularité biologique est assortie d’un pronostic péjoratif. Notamment, ces cancers ne répondent pas bien au traitement hormonal par tamoxifène. Le récepteur RE est le point d’entrée du tamoxifène ; sans lui, le produit n’a pas de point d’ancrage et du coup perd son efficacité. De nouvelles options thérapeutiques sont recherchées.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?