Radioprotection

Une molécule puissante

Publié le 17/12/2008

Des Américains ont développé une puissante molécule radioprotectrice, appelée CBLB502, qui active la voie NF-kappaB, inhibitrice de l’apoptose. Chez la souris et le singe, une injection de cette molécule protège contre le syndrome d’irradiation aigu (atteinte gastro-intestinale et hématopoïétique) et améliore la survie. Ce produit protège les tissus sains sans diminuer l’effet anticancéreux des radiothérapies chez la souris. Elles pourrait donc être précieuse en traitement adjuvant des radiothérapies anticancéreuses et lors des accidents nucléaires.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?